L’art topiaire, décorer son jardin de façon originale

Vous avez un grand espace vert ? Vous avez envie de donner à votre jardin une touche d’originalité ? Pourquoi ne pas vous mettre à l’art topiaire ? Vous avez certainement déjà vu si ce n’est à la tété les beaux jardins dans lesquelles les animaux en arbuste discutent ensemble devant une tasse de thé assis sur un canapé, des éléphants avec des ailes, et toutes sortes de figures géométrique (des spirales, des cules, des triangles…), tout cela avec une seule matière première, des arbustes. Et si vous aussi vous créez ce monde enchanté chez vous ?

L’art topiaire, d’où vient-il ?

Topiaire est un mot dérivé du terme latin « topiarus » qui signifie faire de la sculpture avec des plantes. Il désignait surtout le jardinier qui était en charge de faire ces sculptures. Il s’agit d’un art très ancien qui est apparu dans la Rome antique, juste après les sculptures de pierre. Les sculptures de pierre avaient une grande renommée à cette époque. Lorsque les gens venaient se reposer dans les jardins, ils ne venaient pas pour admirer les plantes, mais les statues blanches. C’est ainsi que jardiniers voulaient prouver qu’il était également possible de faire de l’art avec de simple arbustes, ainsi est apparu l’art topiaire. Il fut un temps où cette pratique a été abandonnée, mais il est redevenu tendance depuis quelques saisons.

Art topiaire, quelle plante utiliser ?

Généralement, on utilise les plantes sempervirentes pour exécuter cet art. Ce sont des plantes avec de petites feuilles et de petites branches qui se coupent très facilement. Jusqu’à aujourd’hui, le buis reste en tête de liste pour les jardiniers exerçant cette activité. Le buis est un arbuste avec des feuilles très vertes et très brillantes, ses branches sont faciles à couper. Cette plante peut s’adapter à n’importe quel terrain et nécessite pas une attention particulière. Le buis est aussi très apprécié dans la mesure où c’est une plante qui a une espérance de vie très longue. Elle peut survivre jusqu’à 500 ans. C’est d’ailleurs pour cela que les jardins des châteaux sont toujours aussi beaux malgré qu’ils soient vieux. A côté du buis, on peut également utiliser le troène, le if, le hêtre, le laurier du Portugal ou encore le lierre.

De l’art topiaire dans un petit jardin

Vous vous dites sûrement que cet art n’est digne que du plus grand jardin du monde ! Détrompez-vous, l’art topiaire peut s’adapter à n’importe quel jardin, peu importe sa taille. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle est redevenue tendance, pour orner les demeures de chacun et donner de l’âme à leur espace vert. Un tel art ne pouvait pas mourir dans le temps. Alors qu’attendez-vous pour inviter ce chef d’œuvre chez vous ? Ne rêvez vous pas d’avoir un jardin digne d’Alice au pays des merveilles ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *