Quel est le prix de l’immobilier à Chamonix ?

La Haute-Savoie s’est fait connaître par sa station de ski. Cela fait quelques années qu’elle est devenue un lieu où il fait bon vivre. Bon nombre de familles font le déplacement pour y élire domicile. Outre le prix de l’immobilier à Chamonix, d’autres bonnes raisons poussent les nouveaux venus à choisir cette commune.

Un prix au m² accessible à Chamonix-Mont-Blanc

En dépit de la notoriété de la station de ski, le prix de l’immobilier à Chamonix n’a pas connu de flambée spectaculaire. Bien que des investisseurs ont acquis et revendu des maisons sur place, le cours reste accessible au plus grand nombre. Cela fait quelque temps que le mètre carré avoisine les 5 000 euros. C’est la moyenne haute. Les acheteurs peuvent trouver des offres au-dessus de la barre de 3 000 euros. Ce tarif est inférieur à celui du département. Le mètre carré coûte autour de 4 000 euros en Haute-Savoie (74). Près de 50 % des habitants du 74 sont propriétaires. Le reste souhaite encore faire une première acquisition. Heureusement, le marché continue à proposer des logements accessibles aux revenus les plus modestes. Cette diversité de la demande constitue une force pour le secteur du bâtiment. Elle impulse l’offre et booste la compétitivité entre les prestataires présents sur place. Ce dynamisme se reflète par le nombre croissant des habitations à la portée de tous. Cela dit, les zones proches des pistes de ski restent encore réservées aux propriétaires les plus fortunés. C’est également le cas du centre-ville.

Le cours s’est stabilisé depuis plusieurs années

Selon les analystes, le cours de l’immobilier à Chamonix s’est stabilisé depuis quelques années. Le prix au mètre carré reste pratiquement les mêmes depuis fin 2018. Cette assise se constate surtout sur le marché de l’ancien. En effet, les promoteurs peuvent aussi tirer la donne vers le haut. Les offres tendent à gagner en standing avec de plus grandes villas et des appartements de luxe dans certains quartiers de la ville. Pour cause, les différentes parties de la commune de Chamonix-Mont-Blanc ont leurs attraits respectifs. Le tarif change du simple au triple. Il est possible d’avoir des studios à plus de 12 000 euros/m² dans les secteurs les plus convoités. Ailleurs, les heureux propriétaires peuvent acquérir leur maison à partir de 3 900 euros/m². Ce sont essentiellement les anciens bâtiments qui offrent cette opportunité d’affaires. Il faudra encore comptabiliser la rénovation dans le budget. La classe moyenne s’oriente vers les hameaux de la Frasse, Praz ou Argentières. Les ménages qui optent pour ces endroits jouissent d’une vue dégagée sur les montagnes. Ils bénéficient également d’une ambiance de village appréciable. Pour ceux qui veulent les biens immobiliers les moins chers, il faut aller jusqu’aux Houches, à la Vallorcine ou bien à Servoz. Le tarif est peu onéreux dans ces périphéries. La tranquillité est au rendez-vous. Pour trouver un bien à Chamonix qui vous convient, l’agence sur https://www.barnes-montblanc.com/fr/vente/chamonix-mont-blanc.html peut vous accompagner tout au long de votre projet d’achat de maison, d’appartement ou de bien de luxe à Chamonix.

Une ruée vers les propriétés haut de gamme

Chamonix est une ville par excellence pour la classe moyenne. Près de 61 % des biens ont une surface comprise entre 40 et 99 m². La superficie atteint plus de 100 m² pour environ 20 % du parc immobilier. C’est également la même proportion pour les 20 % restant qui font moins de 40 m². Les Chamoniards habitent principalement des maisons individuelles de type villa et chalets dont la valeur estimative dépasse souvent les 6 800 euros/m². Ceux qui vivent en appartement sont propriétaires de bien avoisinant les 6 100 euros/m². Ce qui représente pratiquement le double des tarifs dans les autres villes de la Haute-Savoie. Le tourisme joue aussi un rôle dans ce marché qui évolue discrètement, mais avec une certaine constance. Dans les communes du département, le prix du mètre carré oscille fortement. Il varie entre 3 600 et 8 400 euros pour les appartements. Quoi qu’il en soit, investir dans cette zone frontalière reste une excellente opportunité à saisir. Les étrangers sont nombreux à avoir compris que la demande connaîtra une hausse. Des Britanniques, mais également, des Suisses font partie de la clientèle fidèle de l’immobilier. D’ailleurs, un pan non négligeable de la population locale vient des pays limitrophes. Genève est à peine une heure de route. L’Italie du Nord qui compte un bon nombre d’investisseurs n’est pas bien loin non plus.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.